samedi 13 juin 2020

Céüse, What else ?

Après quelques journées passées à la plus belle falaise du monde, j'ai fini par me sortir les doigts et monter l'appareil une journée de repos.

Seb essaye Biographie, 9a+.
La bonne nouvelle est tombée aujourd'hui dans les news, il a enchaîné la voie après quelques journées d'essais.


Passé l'heure people, place au reste, au moins aussi beau et beaucoup moins bien documenté.
La vue de la plaine depuis la falaise, l'endroit depuis lequel on peut scruter à quel endroit on serait bien pour dormir depuis que l'ONF travaille a tendre l'ambiance à la Céusette chaque année un peu plus.

Côté grimpe par contre, tout le monde est détendu, la vie est belle, la vue est belle, les voies sont belles, ...
Un inconnu dans un chouette 7b du secteur beaux mouvement.


Une série de photos de Yann dans 'Pourquoi pas', 7a+ majeur du même secteur.
Avis aux femmes séduites, il parrait qu'il sera de retour au pied de cette voie le weekend prochain pour essaye de lui régler son compte suite à une zipette du mental le jour de la prise de vue.







Et on termine avec une photo beaucoup plus médiocre d'une perf pas médiocre du tout.
Héloïse lance la machine à 8 à Céüse en faisant "Carte blanche", 8a. Sa première dans le 8 à Céüse, et l'histoire nous a dit que ce n'était pas la dernière (du tout)

Stay tuned comme ils disent !
Le nouveau bloc célèbre de Céüse n'est pas encore tombé, mais il parrait qu'il y a des nouvelles voies dans un secteur de bloc presque aussi majeur !

La Balme, Déclic 8b+ avec Mathieu

Les plus fervents utilisateurs de réseaux sociaux ont déjà du voir une partie de ces photos sur le petit écran de leur ordinateur de poche. Mais voilà que la série complète de Mathieu dans "Déclic", 8b+ arrive !
J'entends déjà monter la clameur aiguë des hordes de fans ...

Place aux images






Prochain article dans la plus belle falaise du monde ?



samedi 29 février 2020

Oulala !

Le temps passe.

Et nous voilà au beau milieu d'un magnifique weekend de transition entre Février et Mars.
La bonne nouvelle avec le temps de merde et une bonne crève sur fond de tappage médiatique au coronavirus c'est que ça laisse un peu de temps pour publier un article couvrant les 3 derniers mois d'escalade, peut être même 4.

L'abattoir,
L'occasion de croiser des vieux potes.
Jérémie découvre "Fantomèche", 7c dans un style moderne.


Seynes,
L'inévitable secteur d'hiver entre 2 sessions ski au mois de décembre.
Souvenir d'une panne de réveil et d'éternelles plaintes sur les condis.

Quelques images de Mathieu au calage dans "les grandes bouches du rhone", 8c+ jusqu'à ce qu'il se fasse raboter son + par un grimpeur en forme. Quoi qu'il arrive, une pure ligne et des prises de ouf dans le crux.




Entre les photos de Mathieu, Une petite image de Zac dans "Ca Chauffe", encore projet au moment de la photo. Maintenant annoncé 9a à confirmer.







Mexique, El Chonta
La vidéo du Petzl Rocktrip ayant fait son effet, c'est l'une des  falaises les plus connues du Mexique pour les étrangers. Une autre raison, c'est que la grotte est absolument gargantuesque et que l'accès n'est pas trop compliqué depuis Mexico City.

Gabriel signe le hold-up de "Mexicano Perdido", 8b+.


Essai de rendu de l'immensité de la grotte criblée de stalactites !


La Capelle,
Un secteur de bloc sur du grès de qualité, où il fait toujours beau et largement accessible au weekend.
Il ne faut peut être pas trop en parler si on ne veut pas que ce soit la cohue, mais bon ...

Mathieu fait une démo de ses compétences de trad en enchainant "Le baron perché", 7C par des conditions médiocres, en particulier dans le haut du bloc.




2 Photos de brossage pour faire croire qu'on est bien élevés.



Marc se met le bon fight pour faire "Le vaisseau de pierre", 7A, toujours dans des conditions perfectibles.


Rioupéroux,
Il suffit de passer dans le fond de la vallée pour se rendre compte que l'endroit est d'un glauque à faire fuire les zombies. Et il suffit de marcher 2 minutes dans la forêt pour trouver un endroit tranquille avec un rayon de soleil et des bouquetins. (et occasionnellement quelques urluberlus qui regardent leurs doigts assis au pied d'un bloc de gneiss) 

Quelques images de Flo dans "Excalibur", 7C absolument majeur.




A dans 3 mois, ou peut être moins, ou peut être plus.

dimanche 17 novembre 2019

Bleau Forever

On s'est fait virer du Verdon par la pluie, mais il nous restait 1 semaine de dispo. 
Donc (gros) check météo pour trouver la meilleure idée, le sud de l’Europe va se faire rincer pour de bon mais il y a un créneau à Bleau. C'est inattendu mais il n'en faut pas plus pour nous mettre en route.

Au final on a trouvé plus de champignons que de condis, mais on a quand même réussi à tirer notre épingle du jeu et à finir bien roustés.

Journée au rocher Brulé, secteur remis à la mode par le dous nom de "No Kpote only".

Mais pour l'heure ce sera plutôt "Donut", 7A pour Mathieu.

Et pour Julien.

Après ça, beaucoup de performances, contre performances, et fumage de biceps.
Puis une poellée de champignons, des bières et des pâtes.

Journée à Drei Zinnen, la journée a commencé plutôt humide, mais on a réussi à grimper, et peut être même à trop grimper.

Série de Photos dans "Multipass", 7B
Hugo, Lucas, et Mathieu dans leurs œuvres.










Comme d'ab, plus de projets en repartant qu'en arrivant ...

Verdon forever

Pour toujours jusqu'à ce qu'on se fasse virer par la pluie en tout cas.

En attendant, l'endroit est toujours aussi beau, les vautours sont toujours aussi majestueux, le caillou est toujours aussi compact, et l'ambiance est toujours aussi bonne.


C'est magnifique ou c'est pas magnifique ?


Mathieu cherche son avenir.


2 photos de Mathieu dans un pur 6c, idéal pour un petit échauffement au soleil.



Sous l’œil avisé des vautours qui ne sont pas encore prêts à laisser leur place ni aux grimpeurs, ni aux militaires, ni au slacklineurs.



Session de jambonnage par une journée bien humide dans "Tom et Je Ris", 8b+ pour 2 grimpeurs.


Puis une série de photos pas très triées de "Take It or Leave It", 8a classique de l'escalès.
Parsemée de quelques images des vautours qui avaient l'air de trouver des thermiques au milieux des nuages.
























Et nous voilà renvoyé dans le nord par la pluie, avec un ptit gout de reviens-y.