mardi 4 juin 2024

Céüse, vrai ou faux ?

Suite à diagnostique du médecin, la douleur à l'épaule est informative, il faut aller tirer sur de belles réglettes pour remettre tout ça dans l'axe. Pour cela, rien de tel qu'une petite semaine de vacances à Céüse. Petite entorse à la règle du bourrinage, j'ai sorti l'appareil photo une ou 2 fois pour reposer mes ptits bras.

Malgré tout, les jambes sont de sortie pour être au bon endroit. On commence par quelques photos depuis un spot secret avec vue sur Berlin et Face de Rat.

Nous voilà donc avec un petit grimpeur à Berlin, probablement dans "La petite Illusion", 7a+

Et la, c'est parti pour 3 images d'un 2eme petit grimpeur à Face de Rat, dans un océan de bleu.
J'espère ne pas me faire gronder par le boss en vendant la mèche, ça se passe dans "Natural Mystic", 8b+.





 Autre jour et autre ambiance, l'orage arrive et les grimpeurs profitent des condis.
Un grimpeur à Berlin, probablement dans "l'errance d'une passion", 7c, ou "Monnaie de Singe", 8a.

Et un autre fait péter "100 patates", 7b.

Bon, effectivement la photo est improbable, et effectivement elle est un peu arrangée.
C'est assez incroyable ce que peut faire un amateur en 5mins avec un outil d'IA bien foutu.
Donc voici l'histoire, la photo de base :

1 chouille d'IA pour retirer la corde

2 Chouilles d'IA pour mettre un éclair dans l'orage.

et 3 chouilles d'IA pour mettre un grimpeur habillé en rouge.

Et pour finir, le vrai orage qui arrive tranquillement à la falaise, cette fois ci pas de trucage.


Ensuite, il a plu.


Coup de vérin à Rioupéroux

Une journée annoncée partiellement nuageuse cette fin avril, il n'en fallait pas beaucoup plus pour convaincre Flo d'aller gratter un petit monolithe à Rioupéroux.

Nous voilà donc sur le monolithe pour réviser les voies et voir ce qu'on arrive à faire dans le projet.

Nous voilà donc dans une ambiance de chantier, c'est quand même pas le street wall, mais apparemment ici non plus on n'aura jamais le plus gros vérin.

Flo dans "Spagetthi", 7c.


Toujours Flo, dans "Coquillette", 8a+.

D'après les visiteurs des jours qui ont suivi, le 7c est peut être légèrement haut de gamme, et le 8a+ plutôt entrée de gamme. Affaire à suivre.

 

dimanche 28 avril 2024

Romeyer et Ensoleillé

De retour de Margalef, tout le monde parle de Romeyer, il faut absolument aller vérifier les raisons de cette nouvelle mode pour cette falaise historique du Diois.

La météo est avec nous, en route pour le weekend dans un beau camion.

Romain lance les hostilités en déroulant à la chauffe dans une super ligne de la partie haute de la falaise. De quoi nous convaincre d'essayer une autre ligne dans ce même type de rocher.

Direction donc 'Fou le Bazar' (ou 'Full Bazar'), 8b+ aussi majeur qu'abordable. Une valeur sûre.







Quelques 10enes de minutes se passent, le soleil rempli nos siestes de vitamine D, et la lumière devient très intéressante pour une petite photo de Camille dans son challenge du jour.

Et voilà la fin de journée, Romain passe de l'autre côté de l'objectif pour quelques photos de Gabriel dans 'full bazar' aussi.
Beau gosse!

Et enchainement du bout des orteils.

La prochaine session photographiée reflètera peut être bien une ambiance de nature plus aménagée.

 

Margalef forever

 Mieux vaut tard que jamais, plus d'un mois après un voyage express à Margalef, voici un petit récit des évènements en images.

Tout a commencé par une voiture en panne. Par conséquent un gros sac à dos, une housse de tente remplie de tout ce que l'on peut imaginer avec ladite tente, et une corde qui ne rentrait ni dans l'un ni dans l'autre. Nous voilà donc en train à grande vitesse vers Barcelone. Ici une voiture pas très chère mais très stylée nous attend sagement pour nous amener à très grande vitesse de l'autre côté de la sierra de Montsant.

Nous sommes donc au cœur de la catalogne, à l'épicentre de la grimpe des années 2000. Il n'y a plus d'eau, mais le caillou est toujours là, et il est détrempé par la pluie. Et voilà comment on se réveille à 5h du matin dans une flaque de 20cm d'eau dans un pays nouvellement aride.

La suite à été plus douce, du soleil et un car de Norvégiennes nous ont rejoint pour garder un bon souvenir de l'aventure. Place aux images.

La classique, une amie Allemande fait la course avec l'ombre sous le regard des blocs posés.

Un numéro de cirque Américain, je vous laisse savourer tous les éléments de cette scène avant qu'ils ne vous paraissent logiques à force d'habitude.

Et quand même des pures lignes, pour les autres voies il faudra aller voir vous même, et je vous garanti que c'est bien.

Mael gère dans 'El son del tambor', 8b entrée de gamme pour une belle envolée purement Margalefienne.

Et un inconnu très beau, plus qu'à choisir votre image préférée.



Vivement la suite !




samedi 3 février 2024

Les visiteurs à Rioupéroux

De retour dans le passé, à l'ère du blog long et verbeux. Instagram et consorts semblent être en train de s'auto dépasser par la vitesse à laquelle les informations y sont consommées. La mesure de l'attention au temps passés semble effacer la valeur de l'investissement intellectuel.

C'est sûrement mieux comme ça pour l'avenir, mais les vieux cons n'ont pas toujours tord.

Nous voilà donc dans le passé, Les visiteurs à Riouperoux ont bien bourriné et il parait même qu'au moins un participant aurait réduit une truite en miette.

Chapitre 1 : Traque à la truite
C'est donc par 'La truite' 8A+ que ça commence.

Tanguy vu de près, à la recherche des méthodes en gonflant le bibi.

La suite en image des méthodes de Gab, bien plus rapides


Finalement même trop rapides.


Et Flo, Rando, repof sous les yeux ébahis des bados.


Le soleil pointe le bout de son nez et les années de tractions et d'équipe de France payent pour un enchainement express. On soulignera tout de même le style très falaisiste de cet enchainement tout en combat de rési. Pas mal pour un mec affilié à la FFME !

Et un semi enchainement, en partant du milieu du bloc, peut être le départ réputé 7C ?, très certainement grâce à un T-shirt de qualité.


Chapitre 2 : Pour l'amour du bois
C'est dans 'Auprès de mon arbre', 7B+ que ça continue (et fini)

Flo tente d'effrayer un arbre bien mal placé pour tordre le coup à ce chouette bloc.

 Finalement c'est l'arbre qui a gagné, au moins pour cette fois.

Alors, microblogging et LLM ou patience et longueur de temps ?

jeudi 18 février 2021

Virignin, Cerbère 8a+


C'était un jour de grand froid, et les jours de grand froid il faut se trouver une grotte bien au chaud.
Donc on a trouvé une grotte presque au chaud, la preuve il y avait plus de stalactites près de la sortie qu'au fond le la grotte.



Et c'est une excellente nouvelle puisque ça a permis à Théo de nous faire une démo des méthodes dans la belle colo de Cerbère, 8a+ collector.

Et voici les images, vous pouvez envoyer votre préférée à votre grand mère, c'est pas plus cher !

Quelques trous avant la colo ...







... Un petit genoux pour faire croire à ses biceps qu'on se repose ...



... Petite démo d'attrapage de dégaines ! ...

..et on attaque le bourrinage sur colo ...







... et Théo perd la tête dans la fin plus facile .


Allé, on se laisse avec une petite vue de la grotte pour ne pas oublier la beauté du lieu.

 

vendredi 15 janvier 2021

Comme c'est Buoux

Pour organiser des vacances à succès c'est facile, on prend quelques mots clés gagnants et ensuite plus qu'à passer à l'action.
Buoux, Noël, Escalade, Gite.

Eh oui, un bon vieux gite pour nos vieux corps embourgeoisés !

Bref, vu le temps de merde qu'il a fait on est bien contents de ne pas avoir dormis dehors. Mais entre les gouttes, quelques rayons de soleil dont on a bien profité pour réviser nos classiques à Buoux.

On commence avec Merlin, qui révise ses classiques au Styx. Surement dans un des magnifiques 6b de la partie gauche.

Incroyable !

Hélène aussi dans le Stys, peut être dans un 7a ?


Et puis, en fait perché d'une belle vire on peut facilement observer tout ce qui se passe à Buoux.
Un petit essai dans "Le Minimum", 8c pour Mathieu.

Une promenade dans une 2eme longueur en dévers qui contraste avec la dalle de la première longueur.

Un autre grimpeur tente sa chance dans "Le Minimum"

Révision des classiques pour ne pas oublier comment pousser sur les pieds.
"No Man's land", 7b.

John révise les mouvements de "Bout'chou", 8b+ classique par excellence!


Mathieu compte ses doigts dans "la mission", 8a+ après une montée dans "la chiquette du graal". A priori il n'en a besoin que d'un à chaque main pour faire ces 2 voies.

Petit tour de bétaillère pour aller à la chasse aux croix !


Et on termine avec une belle position de repos par Lapin dans la dalle finale de "Ravi au lit", 7c+.

Finalement la chasse aux croix n'a pas été vaine !
On a même vu un Lapin crier au loup tel un chat échaudé qui craint l'eau froide.